QUI EST LE RESPONSABLE ?

Le bâtiment école est un sanctuaire de l'apprentissage pour autant, les différents espaces qui le composent sont conçus distinctement et répondent à des normes qui contraignent et influent sur le projet éducatif. Nous entendrons comment la continuité pédagogique se confronte aux espaces qui n’ont pas été pensés pour, comme les circulations ou encore la cour de récréation.

Ces espaces ont une influence majeure sur le climat scolaire et de fait sur la réussite des élèves. Les cours belges s’ornent de buttes, d’orties, de buissons, de recoins... On y constate 3 fois moins de bruit qu'en France et une nette amélioration du climat scolaire. Pour autant vu d’ici ces installations nous semble hors-normes. Les invités s'interrogent sur l’appropriation collective des normes et sur la responsabilité de chacun dans la maîtrise du risque. 

 

Qui pense et interprète la valeur pédagogique des espaces? Comment permettre la mise en place d’une démarche collective et disruptive, secret de la réussite d’un équipement adapté, sur mesure, atypique ? 

Emmanuel Moreira reçoit, Clément Colin directeur des affaires scolaires de la Ville de Paris, Freddy Morel du Bureau de contrôle Prelud et Isabelle Grossetête, enseignante et fondatrice de l’association CAREducativ.

Liens